En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Le fantastique 4°

Un Hotel Mysterieux

Par REMI SECCHI, publié le lundi 11 décembre 2017 14:35 - Mis à jour le lundi 15 janvier 2018 15:58

Je vais vous raconter une  histoire vraie qu’il m’était  arrivé il y a très longtemps.

C’était un lundi, plus précisément le lundi 2 janvier 1974, il était 3 heures du matin, c'était l'heure de partir pour le jour de mon voyage de noce avec ma bien aimée.

 Le taxi nous attendait en bas de notre appartement,  nous étions descendus et nous avions mis nos bagages dans le coffre, en route pour l’aéroport.

 Une fois arrivé à  l'aéroport,  nous avions pris notre vol en direction de Paris,  après  5 heures de vol moi et ma bien aimée, arrivions dans un hôtel sinistre.

Les volets  étaient fermés et la plupart étaient cassés, ils étaient en bois. Nous rentrons dans le hall de l'hôtel.

Nous avions été  accueillis par un homme plutôt bien habillé, mais étrange, il portait un costume  rouge et un pantalon noir et nous accosta.

-Bonjour,  je suis le gérant de l'hôtel je m'appelle Adès, vous avez fait bon voyage ? Venez avec moi je vais vous faire visiter mon hôtel.

Ma bien aimée  et moi avions répondu ensemble:

-D'accord  nous vous suivons.

Adès dit ensuite:

-Voici l’accueil, ici vous pourrez demander tous les renseignements  nécessaires concernant votre séjour  à  notre jolie et magnifique  hôtesse  mademoiselle Lisa.

La  gentille  Lisa  répondit:

-Bonjour  madame et monsieur....Taillefer  j'espère que vous allez passer votre plus beau voyage de noce dans cet hôtel.

Ma femme et moi avions répondu:

-Oui nous allons profiter de notre  voyage de noce et découvrir  la magnifique capitale de Paris  que l'on surnomme "la belle ville des amoureux".

Adès murmura quelque chose à Lisa mais impossible d’entendre.

-Bon je vais vous montrer votre chambre suivez-moi, répliqua Adès.

Adès  nous fît monter dans un ascenseur, notre chambre était au neuvième étage, quand nous sommes sortis de l’ascenseur nous avons marché le long d’un couloir sombre et les murs étaient humides le sol était un plancher en bois qui craquait sous nos pas.

Notre chambre était tout au bout du couloir, c’était la 25, nous avons déposé nos bagages et sommes allés visiter Paris.

 Nous sommes rentrés de cette magnifique journée,  très fatigués mais  des étoiles plein les yeux, dans notre hôtel mystérieux.

 

Au moment de se coucher  nous avions entendu un bruit étrange et venu d’ailleurs.

Je me levai et j’allai  voir ce qui se passa, rien de grave, juste la fenêtre du couloir qui était ouverte.

Au moment de la refermer, un être surnaturel surgit devant moi, il ressemblait à un vampire j’étais effrayé, paralysé, il me regardait avec ses yeux rouges vifs, il avait le teint  pâle, d’une blancheur blafarde,  vêtu d’une grande cape noire, ses cheveux étaient longs et noir, et du sang lui coulait de sa bouche.

J’étais pétrifié, la peur montait de plus en plus en moi, et d’un ton autoritaire il m’ordonna d’aller me coucher.

Mais bien sur impossible de dormir, je me tournais et retournais dans mon lit, les sueurs me prenaient, alors pour me détendre, je décidai d’aller chercher un verre de lait dans la cuisine.

Une fois dans la cuisine, un bruit bizarre venait du Hall d’entré.

Curieux, j’avançai et là, l’horreur, je vis le corps d’une personne et deux vampires au dessus, l’obscurité m’empêchai de voir vraiment ce qu’ils faisaient, c’était….c’était celui de  ma femme qui gisait sur le sol, elle était blême, et je réalisai qu’elle était morte.

Terrifié, je laissai tomber mon verre de lait par terre, et là les vampires se retournèrent vers moi, je reconnu Adès et Lisa.

Le lendemain matin, on me retrouva dans mon lit, inconscient, j’avais fait une crise cardiaque due surement au cauchemar de la nuit, et tout en douceur, on m’annonça que ma femme était décédée cette nuit, elle souffrait d’un cancer mais n’en avait parlé à personne car son rêve, qui avait été accompli, était de visiter la Capitale de la France : PARIS.