En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Le fantastique 4°

L'étrange voyage

Par REMI SECCHI, publié le mardi 12 décembre 2017 09:34 - Mis à jour le lundi 15 janvier 2018 15:55

     C'était il y a un an que cette histoire m'est arrivée, depuis, chaque matin et soir, ces images me reviennent. Une sensation d'épouvante me hante a tout jamais. Parfois, je m'enfermais par peur de la revivre. Je ne l'ai jamais raconter, car je n'ai jamais réussi. Mais aujourd'hui je vais vous la raconter tel quel, sans chercher a l'expliquer. Je ne pense pas être fou! Est elle inexplicable ?
                                                                                  

  Voici les faits: C'était un jour ensoleillé, je me trouvais à Marseille pour l'embarquement d'une croisière qui s'avérait être unique. Avec ma mère, nous étions très heureux de partager se voyage ensemble , c'était la première fois. Nous avions une chambre séparés et nous étions entrain de nous installer. Ma mère était partit chercher a boire tandis que moi, je resta pour me reposer. Quand elle revint elle me demanda d'un air surpris pourquoi j'étais sortis, et je répondis que je n'avais pas quitter ma chambre ! Elle m'expliqua qu'elle m'avait aperçu, près du bar. Alors, nous restâmes perplexes. Puis, je lui répondis quelle s'était trompé, que c'était surement l'air de la mer.

La nuit tomba, une escale était prévu pour visiter les animations de nuit à Naples. Alors, nous décidâmes de voir à quoi cela ressembler. Ma mère parti de son cote, et moi je décida d'aller voir les vestiges de cette villes. 

Je m'avançais sans savoir où j'allais, et me retrouvais dans une rue sombre. J'entendais des gouttes d'eau tomber , ce bruit résonnais dans mes oreilles mais après tout, je continuais d'avançer une jambe après l'autre en regardant au loin. Ce soir là, il n'y avait pas de lune. J'avais peur, une peur affreuse dans ces étranges rues. Je voulus retrousser chemin mais ma peur était si grande que je ne le retrouvait pas. J'entendais battre mon coeur mais autre chose aussi. Soudain, je sentit une main sur mon épaule, alors, je fus pris d'angoisse. 

Il n'y avait plus aucun bruit, sauf, mon souffle qui allait à mille à l'heure. Je pris mon courage à deux mains et me retourna, je vis un jeune homme qui me ressemblait particulièrement. Je voulus m'en aller mais ma fierté me l'empêcha. Je le regarda attentivement d'un air curieux et je me reconnaissais. Alors je lui demanda comment il s'appelait et il me répondit, une panique m'attrapa car on avait le même prénom! Je commençais à trouver cela étrange et il me fixa des yeux. Je vis au loin ma mère qui criait mon nom, alors je pensais qu'il était temps de rentrer, je voulu donc présenter le jeune homme à ma mère mais celui ci avait tout à coup disparu.Je rejoignis ma mère pour retournait au bateau, mais une peur constante resta en moi. La nuit qui suivit fut sombre pour moi, j'enchainais les cauchemars, et j'avais peur, tout seul dans on lit.

Le lendemain matin, une autre escale était prévu mais je resta dans le bateau pour écrire des lettres a mes proches. Tous le monde étaient sorti, ainsi que ma mère. Je réfléchissais à ce qui c'était passé tout en marchant sur le ponton ensoleillé. J'aperçus une silhouette, alors je voulu la suivre et me retrouvai dans une pièce étrange et noire. J'eus peur, quand tout a coup la porte se referma. Mon cœur s'accéléra et je percuta quelque chose en essayant de la rouvrir. je trouva enfin la sortie. Je couru jusqu'à ma chambre pour m'enfermer. Je regarda à l'hublot et remarqua que le bateau avançais, je trouva cela étrange puisque le capitaine était partit. Je sortit pour aller voir qui l'avait démarrer et me rendit dans la cabine du pilote. Je rentra, et soudain, je vis sous mes yeux le même jeune homme que la veille!  Je m'enfuis alors. On me raconta qu'on me retrouva sur le ponton du bateau endormie.