En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Le fantastique 4°

L'étrange double

Par REMI SECCHI, publié le lundi 11 décembre 2017 14:35 - Mis à jour le mardi 6 février 2018 08:57
  •  

  • Vers l'âge de treize ans une histoire me marqua à jamais. J'ai toujours préféré ne rien dire, mais aujourd'hui,à l'âge de quatre-vingt ans je n'ai plus peur qu'on me prenne pour un fou. Je décide de vous raconter pourquoi mes parents ont pris peur quand il ont vu ce qui était déposé devant chez nous. Cela commença un soir d'hiver, je fis un étrange cauchemar. Je faisais très rarement de mauvais rêve mais je devais avouer que celui-ci devenait de plus en plus perturbant, car chaque soir je refaisais exactement le même. Je préférais n'en parler, à personne par peur que l'on me prenne pour un menteur ou un lâche. Plus les jours passaient et plus je m'inquiétais.  Mais cela n'était pas le plus terrifiant...

  •  

  • Un soir, alors que la cloche qui annonçait la fin de l'école tous les élèves de la classe se pressaient de sortir, sauf moi ! Car professeur de mathématiques m'autorisa à reste quelques minutes de plus pour finir mon évaluation. Il m'avait confié ses clefs, pour que je puisse fermer la porte derrière moi en me demandant de les lui rapporter quand j'aurai terminé. J'acceptai et me remis vite à mon travail. En laissant la porte ouverte, mon professeur s'éloigna dans le couloir sombre car le soleil se couchait tôt à cette période de l'année  .Quelques instant plus tard, je me levai pour rapporter mon évaluation quand j'entendis un bruit résonnait dans ce lugubre couloir, un frisson me parcourut. Les vieux volets entrouverts de la classe, se mirent à claquer et la lumière des néons à grésiller .La peur montait en moi, je ne savais pas comment réagir face à cela, est-ce que je devais m'enfuir ou crier à l'aide ? J'étais tout seul et j'aperçus une ombre dans le couloir. J'avais envie de me cacher mais où ? Le moindre bruit m'affolait. L'ombre s'approchait de plus en plus de la porte. Et là, je vis un corps apparaître à l'entrée de la classe je paniquai, mes jambes tremblaient. Je reculai jusqu'au fond de la classe. Mon regard devenait flou, mon cœur résonnait dans ma poitrine. Je n'en croyais pas mes yeux, en face de moi, mon double: il me ressemblait comme deux gouttes d'eau ! J'étais sans voix, je restais paralysé quelques secondes. Il me regardait et me demanda quel était mon plus beau rêve? Après quelques secondes d'attente, il me rassura en me disant qu'il ne me ferait rien. Je répondis d'une petite voix: " j'aimerai faire le tour du monde ".

  •  

  • Puis tout à coup j’entendis mon nom, je reconnus une voix familière. Je me réveillais en sursaut. C'était ma mère qui me demandait de descendre, je n'étais plus dans cette classe mais dans mon lit, je ne comprenais rien à ce qui venait de se passer. Je descendis, encore endormi. Il y avait devant la porte de ma maison un paquet rouge, je fus surpris quand je vis mon nom écrit dessus. Je l’ouvris et je vis la boite remplie de billets d’avion, toutes les destinations possibles. J'étais tout émerveillé...Tout les monde se questionnait, mère regardait mon père ,et attendait une réponse, mais il lui jura que il n’y était pour rien. Voilà comment je suis devenu un passionné des voyages !